Alexandre

    gpl gaz de pétrole liquéfié

    Vous utilisez une citerne de gaz pour alimenter votre logement en énergie ou vous l’envisagez sérieusement. Savez-vous quel gaz se trouve dans votre citerne ? C’est forcément du propane, un GPL aux bonnes performances énergétiques qui constitue une excellente alternative pour les logements non desservis par le réseau de gaz naturel. On vous en dit plus sur cette énergie au fort potentiel.

    Qu’est-ce que le GPL : définition et caractéristiques de l’énergie

    Le terme GPL est l’abréviation de Gaz de pétrole Liquéfié. Le GPL peut être extrait et produit de différentes façons. Comme le gaz naturel (méthane) c’est une énergie fossile.

    Origine du GPL : d’où viennent le butane et le propane ?

    Environ 60% de la production mondiale de GPL provient des champs de gaz. Un champ de gaz se compose en moyenne de 90% de méthane, de 5% de propane et de 5% de gaz divers, dont une quantité variable de butane. À ce stade, le gaz est encore à son état gazeux. Le méthane extrait des champs de gaz est donc refroidi afin de séparer les différentes molécules. La température du gaz est réduite progressivement :

    • à partir de 0°C le butane se liquéfie et peut être récolté ;
    • à partir de -44°C c’est au tour du propane de se liquéfier.

    On obtient ainsi deux formes de gaz à l’état liquide (GPL) : le butane et le propane.

    L’autre part de la production mondiale de GPL, autour de 40%, est issue du raffinage du pétrole brut. Le pétrole contient lui aussi des résidus de gaz ; longtemps inexploités et brûlés, il sont aujourd’hui récupérés lors des opérations de raffinage pour être utilisés.

    Composition du GPL : de la transformation à la mise en vrac

    Le butane et le propane sont des alcanes, communéments appelés hydrocarbures saturés. Une molécule de GPL est donc composée d’hydrogène et de carbone :

    • la formule du propane est C3H8 : 3 atomes de carbone reliés à 8 atomes d’hydrogène
    • la formule du butane est C4H10 : 4 atomes de carbone reliés à 10 atomes d’hydrogène.

    Afin de pouvoir être mis en bouteille ou en citerne, le GPL doit être pressurisé. Cela permettra de le stocker et de le transporter plus facilement dans des quantités plus importantes. Le propane à l’avantage de passer à l’état liquide à plus faible température que le butane. On stockera donc une plus grande quantité de propane que de butane dans un contenant de même dimension. La quantité de gaz libérée à température ambiante (15°C) et à la pression atmosphérique (1 bar) sera donc différente :

    • 1 litre de propane libère 311 litres de gaz à 1 bar
    • 1 litre de butane libère 239 litres de gaz à 1 bar
    champ gaz naturel

    Composition du GPL : des caractéristiques encadrés par la loi

    N’est pas GPL qui veut ! La composition du butane et du propane à usage commercial est strictement encadrée par la loi. Les consommateurs ont ainsi la certitude de trouver la même énergie avec les mêmes rendements quel que soit leur fournisseur de GPL. Les arrêtés du 28 décembre 1966 fixent les caractéristiques du propane et du butane commercial.

    CaractéristiquesButane commercialPropane commercial
    OdeurCaractéristiqueCaractéristique
    Masse volumiqueSupérieure ou égale à 0,559 kg/l à 15°C, ce qui correspond à 0,513 kg/l à 50°C d’après les tables de correspondance ASTM-IPSupérieure ou égale à 0,502 kg/l à 15 °C, ce qui correspond à 0,443 kg/l à 50°C d’après les tables de correspondance ASTM-IP
    Pression de vapeur relativeInférieure ou égale à 6,9 bar à 50°CAu moins égale à 8,3 bar à 37,8°C garantissant un minimum de 11,5 bar à 50°C et au plus égale à 14,4 bar à 37,8°C garantissant un maximum de 19,3 bar à 50°C
    Composés sulfurésAbsence de réaction à l’essai au plombite de sodium dit « Doctor Test Special »/
    Teneur en soufre/Inférieure ou égale à 0,005 % en masse
    Corrosion à la lame de cuivreCotation de 1 b au maximum pour un essai de corrosion à la lame de cuivre d’une durée d’une heure à 37,8 °CCotation 1 b au maximum pour un essai de corrosion à la lame de cuivre d’une heure à 37,8°C
    EauAbsence d’eau séparable par décantationNon décelable à l’essai au bromure de cobalt
    ÉvaporationPoint final d’ébullition inférieur ou égal à 1°C par la méthode dite du point 95 %Point final d’ébullition inférieur ou égal à moins 15 °C par la méthode dite du point 95%

    GPL : une énergie pour de multiples usages

    Le stockage GPL : bouteille ou citerne ?

    Une fois pressurisé, le GPL peut être stocké plus facilement. Deux solutions principales sont proposées pour le stockage de l’énergie : la citerne ou la bouteille. Si les deux contenants ont leur intérêt, mais ils visent des usages différents.

    Gaz / ContenantGaz en bouteilleGaz en citerneGaz en réseau
    Capacité de stockagede 1 à 35 kgde 275 kg à 50 tillimitée
    ButaneOuiNonNon
    PropaneOuiOuiOui

    Quels sont les usages du GPL (propane et butane)

    Du fait de leurs propriétés, le butane et le propane ne sont pas utilisés pour les mêmes usages. Le butane se liquéfie dès que les températures descendent en dessous de 0°C. Il doit donc être stocké en intérieur. 

    Disponible uniquement en bouteille, le butane est l’allié idéal pour les activités en plein-air et les besoins occasionnels. Il peut ainsi être utilisé pour :

    • un barbecue ou une plancha,
    • un parasol chauffant,
    • un désherbeur thermique,

    mais aussi :

    • une cuisinière intérieure,
    • un chauffage d’appoint.

    Le propane quant à lui est bien plus résistant au froid. Disponible en bouteille ou en citerne, il pourra passer l’hiver dehors sans problèmes. Stocké dans une bouteille, il aura le même usage que le butane. En revanche, si vous disposez d’une citerne de gaz, le propane prend tout son intérêt. Il peut remplacer n’importe-quelle énergie pour le chauffage de toute votre habitation. 

    citerne gaz propane gel

    Comment s’approvisionner en GPL pour son logement ?

    L’approvisionnement en GPL de votre citerne de gaz nécessite la venue d’un livreur affrété par votre fournisseur de propane. Il existe plusieurs modes de livraison en fonction de votre contrat. 

    Première option, vous pouvez choisir une livraison automatique. Le fournisseur de propane enverra le livreur vous approvisionner à intervalle régulier en fonction d’une estimation de votre consommation. Seconde option : vous optez pour une livraison à la demande. C’est alors à vous de contacter votre fournisseur quand le niveau de votre citerne est trop bas. Cette option nécessite de surveiller régulièrement la jauge la cuve de GPL afin d’éviter de se retrouver à cours de gaz.

    0 commentaire
    2