Tout savoir sur les prix du gaz en citerne en 2020 – Le Propane

by Alexandre

Les prix du gaz en citerne sont tout sauf clairs pour les consommateurs. Les tarifs varient beaucoup d’un fournisseur Ă  l’autre voire mĂŞme d’un client Ă  un autre. Pour arriver au prix final, de nombreux critères sont pris en compte. Retour sur l’évolution de ces hausses successives afin de comprendre le prix du gaz propane.

Prix du gaz en citerne : sur quoi reposent-ils ?

Les prix du gaz en citerne reposent sur plusieurs éléments distinctifs. Si vous savez de quoi vous parlez vous serez plus à même de négocier efficacement votre contrat.

Gaz en citerne : un marché sous forme d’oligopole

En France, le marché de gaz propane est oligopolistique. Le nombre de fournisseurs de GPL est restreint par rapport au nombre élevé de clients et à la demande qui reste constante au fil des années. Quatre acteurs majeurs se partagent le marché de gaz propane en France :

  • Le Groupe UGI France avec ses filiales Antargaz, Finagaz (ex Totalgaz) et Sogasud (qui ne livre que dans le sud de la France) ;
  • Butagaz, une filiale du groupe irlandais DCC Energy ;
  • Primagaz, une filiale du groupe nĂ©erlandais SHV Energy ;
  • Vitogaz France, une filiale du groupe français Rubis.

A leurs côtés il faut aussi ajouter les fournisseurs locaux que sont Distrigaz Provence, Gaz Liberté et SAPS. Leur zone de couverture se limite à quelques départements.

Cette situation peut avoir deux conséquences sur les prix du gaz en citerne

  • Un plafonnement des tarifs de par une entente tacite entre les fournisseurs.
  • Une plus grande flexibilitĂ© des prix Ă  cause de l’écart entre l’offre et la demande.

DĂ©composition des prix du gaz en citerne

Que cachent exactement les barèmes des fournisseurs de propane ? Beaucoup de choses en réalité. Pour y voir plus clair, la DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes) décompose le prix du gaz en citerne en 5 grandes catégories :

  • Le coĂ»t d’achat du produit : soit le prix de la matière première, le propane ;
  • Les frais de transport et de logistique du propane : soit l’ensemble des coĂ»ts liĂ©s au stockage et au transport du GPL ;
  • Les frais liĂ©s Ă  la citerne : c’est Ă  dire le coĂ»t de la location ou de l’achat ainsi que les frais d’installation et d’entretien ;
  • Les frais commerciaux des fournisseurs : les coĂ»ts marketing liĂ©s Ă  la commercialisation des offres ; 
  • Les frais de support des fournisseurs : l’ensemble des frais annexes supportĂ©s les fournisseurs (frais de fonctionnement de l’entreprise, taxes et marge du fournisseur).

Un prix du GPL fortement lié à celui du pétrole

Le premier élément à prendre en compte est donc le coût de la matière première. Tout comme le butane, le gaz propane est un GPL (Gaz de Pétrole Liquéfié). Son prix est donc étroitement lié à celui du pétrole. Le prix du baril évolue tous les jours ce qui n’est pas le cas du propane. Un rattrapage à la hausse ou à la baisse est effectué lorsque les fournisseurs mettent à jour leurs barèmes une à deux fois par an. Comme vous pouvez le voir sur le graphique ci-dessous, le prix du baril ne suit pas forcément les mêmes évolutions que le prix de la tonne de propane. Pourtant, les deux phénomènes sont liés et l’évolution de la tendance des deux courbes sur ces cinq dernières années est identique !

prix tonne propane cours petrole

Notez qu’une forte hausse du pétrole impactera le cours du gaz propane et donc son prix pour les consommateurs. D’une part le coût de la matière première est revu à la hausse. De l’autre, les coûts liés au transport du gaz augmentent également.

Transport du gaz propane : des frais supplémentaires

Sauf pour de rares exceptions, Ă  l’échelle communale, le gaz propane n’est pas distribuĂ© en rĂ©seau. L’énergie doit donc ĂŞtre transportĂ©e dans des camions-citernes entre les raffineries, les dĂ©pĂ´ts de stockage et les habitations. Ce transport a Ă©videmment un coĂ»t qui se rĂ©percute aussi sur votre facture. 

Comment les fournisseurs de gaz en citerne fixent-ils leurs prix ?

Existe-t-il un Tarif Réglementé du gaz propane ?

À l’inverse du gaz naturel ou de l’électricité, il n’existe pas de Tarif Réglementé de Vente du gaz en citerne. Les fournisseurs sont libres de fixer leurs propres prix en fonction des différents coûts liés à leur activité. Nous vous détaillons ces coûts plus bas.

Les critères de variation des prix du gaz propane

Vous aurez beau chercher, vous avez peu de chances de trouver deux contrats de gaz en citerne identiques, et c’est encore plus vrai pour deux factures. Chaque contrat de gaz propane est différent. En plus des coûts liés au propane, certains critères ne sont pas pris en compte de la même manière par les fournisseurs. Certaines variables influent néanmoins systématiquement, à la hausse ou à la baisse, sur le prix du GPL dans votre contrat :

  • La quantitĂ© de gaz commandĂ©e : les prix sont dĂ©gressifs, la plupart du temps.
  • Les modalitĂ©s de livraison : les clients ont le choix entre une livraison automatique ou Ă  la commande.
  • La pĂ©riode de l’annĂ©e : le gaz est moins cher en Ă©tĂ© car la demande est moins forte.
  • Votre localisation : si le gaz propane est disponible sur tout le territoire il peut ĂŞtre plus difficile de vous livrer comme dans les zones montagneuses.
  • La durĂ©e du contrat de gaz en citerne souscrit (ces derniers ne peuvent excĂ©der 5 ans).

Gaz en citerne : des prix négociables

Ce flou au niveau des tarifs a un avantage majeur pour les consommateurs : les prix du gaz en citerne sont négociables. Les clients disposent d’une marge de manœuvre importante sur le prix du GPL. Afin d’obtenir le meilleur prix, il est essentiel de demander plusieurs devis auprès de différents fournisseurs. Vous disposerez ainsi d’arguments de poids à faire valoir aux commerciaux des propaniers.

Prix du propane : des frais liés au contrat de gaz en citerne

Citerne de gaz : des options qui ont une incidence sur les prix du GPL

Au prix de la matière première viennent s’ajouter toute une sĂ©rie de frais liĂ©s Ă  la citerne de gaz. Ces frais sont pris en charge par le fournisseur Ă  l’exception des frais d’entretien de la cuve si vous en ĂŞtes propriĂ©taire. Ils viennent ensuite se rĂ©percuter sur le prix du propane directement dans votre facture. Voici la liste des principaux Ă©lĂ©ments pris en compte par le propanier :

  • Les travaux d’installation de la citerne : ils sont la plupart du temps indiquĂ©s comme offerts.
  • La location de la citerne : vous pouvez choisir d’acheter ou de louer votre citerne, vous devrez alors payer des mensualitĂ©s.
  • L’entretien de la citerne : il doit ĂŞtre effectuĂ© par un professionnel qualifiĂ©, soit votre fournisseur de gaz, soit un spĂ©cialiste.

Gaz en citerne : des prix différents selon le mode livraison

Les propaniers laissent généralement leurs clients choisir entre deux modes de livraison : la livraison automatique ou la livraison à la commande.

🛋 La livraison automatique a l’avantage d’être simple pour le fournisseur comme pour le client. La consommation de ce dernier est estimĂ©e et le livreur passera remplir la cuve plusieurs fois dans l’annĂ©e Ă  intervalles rĂ©guliers. 

đź“ž La livraison Ă  la commande est plus contraignante. Le client doit vĂ©rifier rĂ©gulièrement le niveau de sa cuve et contacter son fournisseur en consĂ©quence. Malheureusement, si le client s’aperçoit que sa cuve est vide pendant une pĂ©riode de forte demande (comme en pĂ©riode hivernale), il risque de se retrouver sans chauffage le temps que son fournisseur parvienne Ă  le livrer. En plus d’être source d’ennuie pour le client comme pour le fournisseur, la livraison Ă  la commande coĂ»te bien souvent plus cher.

Les taxes : quel impact sur les prix du gaz en citerne ?

Depuis le 1er avril 2018, les contrats de gaz en citerne ne sont plus exonérés de la TICPE (Taxe Intérieure sur la Consommation de Produits Pétroliers). Cette taxe qui est payée aux douanes touche l’importation de produits pétroliers, de carburants et d’hydrocarbures. Son montant est fixé à 66,3 € HT (soit 79,56 € TTC) pour 1000 kg de GPL.

Mais la TICPE n’est pas la seule taxe sur le prix du gaz propane en citerne. Il en existe 4 autres majeures que sont la TVA, la CSPE, la CTA et la TCFE.

Ça va vous intéresser

Partagez votre expérience sur le gaz propane