Comment chauffer sa piscine au gaz ?

par Alexandre

La plupart du temps, on souhaite rentabiliser sa piscine en l’utilisant le plus possible, mais l’on ne sait pas toujours comment chauffer l’eau sans électricité. Et pourquoi ne pas opter pour le gaz naturel ? La question est alors de savoir comment chauffer sa piscine au gaz ?

Les grands avantages de chauffer sa piscine au gaz

Pompe à chaleur, capteur solaire thermique, panneaux photovoltaïques, le gaz n’est pas forcément l’énergie à laquelle on pense dans un premier temps pour chauffer sa piscine en plein air. Or, ce système de chauffage présente des atouts non négligeables. Et il peut aussi bien convenir pour une piscine extérieure chauffée en hiver ou encore pour chauffer une piscine couverte.

Tout d’abord, la chaudière au gaz permet de chauffer sa piscine rapidement et d’atteindre la tempĂ©rature de l’eau souhaitĂ©e, chose que l’on ne peut pas faire avec le chauffage d’une piscine solaire. Il n’est donc pas nĂ©cessaire d’anticiper le chauffage de l’eau. Et vous pouvez chauffer le bassin Ă  distance depuis votre smartphone, par exemple, si vous mettez en place un système de domotique au sein de votre logement. 

De plus, l’investissement de départ est beaucoup moins élevé comparé à d’autres systèmes de chauffage d’une piscine extérieure. Il s’agit d’ailleurs d’un bon moyen de rentabiliser une installation au gaz déjà existante. Vous n’avez pas besoin de changer votre équipement pour chauffer l’eau de la piscine ce qui réduit considérablement les coûts. Vous devrez simplement ajouter un échangeur de chaleur en titane.

Le choix de la chaudière

Vous pouvez choisir entre deux équipements différents : une chaudière spécifique ou une chaudière mixte qui alimente aussi bien le logement que le bassin d’eau.

Une chaudière spécifique pour la piscine

Il s’agit d’un simple appareil pour chauffer la piscine installĂ©e, par exemple, dans le local technique pour la piscine et raccordĂ© au rĂ©seau de distribution de gaz. Dans ce cas, il faut prĂ©voir une  arrivĂ©e de gaz proche du bassin. Le dimensionnement de la chaudière devra prendre en compte les besoins en chaleur estimĂ©s par m3 de volume d’eau, l’isolation du bassin ou encore son emplacement gĂ©ographique.

Une chaudière multifonctions

Cette fois, il est question d’optimiser sa chaudière domestique déjà présente, pas besoin d’ajouter un équipement encombrant supplémentaire donc. Pour cela, il suffit d’ajouter un échangeur thermique composé de deux réseaux qui permettent de chauffer sa piscine au gaz naturel ainsi que son logement avec l’eau chaude de la chaudière. Il est d’ailleurs possible de trouver dans le commerce cette chaudière mixte avec le “mode piscine” inclus.

Les travaux de raccordement

Bien qu’installer un échangeur à la chaudière domestique au gaz naturel soit simple à mettre en place, il faut malgré tout faire intervenir un professionnel. Le coût s’élève entre 600 et 1 500 €. L’installation d’une chaudière spécialement pour la piscine est bien plus élevée, aux alentours de 3 500 €. De manière générale, il s’agit du système pour chauffer l’eau de la piscine le plus économique et ce, même lorsqu’on le compare au coût de chauffage de la piscine au fuel.

Mais ce n’est pas tout, il faut également prévoir les travaux de raccordement qui consistent à enterrer les circuits dans le sol. De plus, il faut veiller à ce que la distance entre la piscine et la maison ne soit pas trop importante pour éviter le plus possible les déperditions thermiques.

Pour choisir au mieux la solution la plus appropriée, n’hésitez pas à en discuter avec votre installateur. Il est même possible de sélectionner une chaudière en la couplant aux énergies renouvelables. En effet, la chaudière peut être associée à une pompe à chaleur ou encore à des panneaux solaires.

De plus, si le professionnel est Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), vous pourrez peut-être bénéficier de certaines aides de l’État telles que :

  • l’Éco-PTZ,
  • la Prime Énergie,
  • la TVA Ă  taux rĂ©duit.

Limiter les déperditions thermiques

Pour éviter le plus possible les pertes calorifiques, pensez à disposer une couverture solaire sur votre bassin pendant la nuit. Vous pouvez même opter pour une bâche noire pour chauffer votre piscine afin de limiter l’évaporation naturelle, mais également optimiser la chaleur du rayonnement du soleil. Et un abri de piscine, bien que coûteux, est bien plus efficace.

Ça va vous intéresser

Partagez votre expérience sur le gaz propane