Contrat de gaz en citerne : attention aux frais de résiliation !

par Madeleine

Souscrire un contrat de gaz en citerne vous intéresse ? Avant de sauter le pas, faites attention aux frais de résiliation de votre contrat ! Que comprennent-ils ? Comment les réduire ? Retrouvez toutes nos astuces dans les lignes qui suivent !

Quels sont les frais de résiliation d’un contrat de gaz en citerne ?

Le retrait de la citerne de gaz

Lorsque vous souscrivez une offre de gaz en citerne, certains frais sont prévus au moment de la résiliation de votre contrat. Dans ces frais, vous retrouverez ceux liés au retrait de votre cuve propane. En effet, la cuve reste la propriété du fournisseur chez qui vous êtes abonné, et celui-ci la récupère donc à la fin de votre contrat. Ces frais sont plus élevés si votre citerne est enterrée. Une citerne aérienne sera en effet plus facile à retirer.

Le coût du retrait de votre citerne est spécifié dans votre contrat : au moment de souscrire, pensez à bien comparer les différents tarifs proposés par les fournisseurs, car ils varient selon le propanier que vous sélectionnez.

Les frais liés au repompage du gaz restant

Il peut arriver qu’au moment de la résiliation de votre contrat, il reste du gaz dans votre cuve : ce gaz est à vous, et vous en serez donc remboursé par votre fournisseur. Toutefois, avant de pouvoir retirer la citerne de votre propriété, le propanier doit effectuer un repompage du gaz restant, afin de pouvoir déplacer la cuve à propane en toute tranquillité, et sans danger.

Les frais de neutralisation de la cuve Ă  propane

Il peut arriver que votre fournisseur ait à neutraliser la cuve à propane, si son retrait risque d’engendrer des dégâts alentours. Ici aussi, il y aura des frais de neutralisation de votre cuve. Les tarifs d’une telle opération varient selon le fournisseur que vous choisissez. Ainsi, Antargaz définit ses prix sur devis, tandis que Butagaz par exemple vous facturera 866 €. Vitogaz quant à lui fait une distinction entre citerne enterrée (1046,39 €) et citerne aérienne (597,94 €).

Les pénalités liées à une résiliation anticipée

Si vous souhaitez résilier votre contrat de gaz citerne avant son échéance, vous devrez payer à votre fournisseur de gaz des pénalités de résiliation anticipée. Ces frais sont applicables quel que soit le motif de votre résiliation, et sont le plus souvent estimés selon le prorata du temps restant sur votre contrat. Encore une fois, les tarifs varient selon les fournisseurs, et certains font la différence entre citerne aérienne ou enterrée.

Comment diminuer les frais de résiliation d’un contrat de gaz en citerne ?

Vous l’aurez compris, résilier votre contrat de gaz en citerne représente un certain investissement. Notez avant tout qu’aucun frais non stipulé ne pourra vous être facturé si vous avez respecté toutes les clauses indiquées dans votre contrat. Ensuite, il est possible de réduire ces frais, grâce à quelques astuces simples :

  • en achetant votre propre citerne : cela vous permettra d’éviter les coĂ»ts de retraits liĂ©s Ă  la rĂ©siliation de votre contrat ;
  • en refusant les modifications contractuelles, c’est-Ă -dire toutes les modifications qui auraient pu ĂŞtre apportĂ©es au cours de votre contrat et dont vous devez ĂŞtre informĂ© ;
  • en nĂ©gociant les frais de rĂ©siliation avec votre nouveau fournisseur : celui-ci peut en effet rembourser vos frais de rĂ©siliation (avoirs sur vos prochaines factures, par exemple) ;
  • en renĂ©gociant votre contrat : cela vous permettra d’éviter les frais de rĂ©siliation et d’obtenir un meilleur prix. N’hĂ©sitez pas Ă  faire jouer la concurrence, cela peut jouer en votre faveur !

Comment résilier un contrat de gaz en citerne ?

Quelles sont les démarches pour résilier un contrat de gaz en citerne ?

Résilier votre contrat de gaz en citerne est une démarche simple, qui peut se faire en quelques étapes seulement :

  • informer votre fournisseur : en respectant un prĂ©avis de 30 jours, vous devez prĂ©venir votre fournisseur que vous souhaitez rĂ©silier votre contrat. Vous pouvez le faire par tĂ©lĂ©phone ou par courrier, en envoyant une lettre de rĂ©siliation au service client de votre propanier ;
  • rĂ©gler votre facture de clĂ´ture : une fois votre demande de rĂ©siliation enregistrĂ©e par votre fournisseur, celui-ci vous envoie une facture comportant les frais de rĂ©siliation. Une fois le règlement de cette facture effectuĂ©, votre contrat prend officiellement fin !

Quelques conseils pour résilier en toute sérénité

Afin de pouvoir résilier votre contrat en toute tranquillité, pensez à bien lire les modalités de votre contrat. Cela vous évitera toute mauvaise surprise, et vous permettra également de prévoir les frais liés à votre résiliation. De plus, en cas de changement de fournisseur, c’est votre nouveau propanier qui se charge des démarches de résiliation si vous avez d’ors et déjà souscrit un nouveau contrat auprès de lui.

Que faire après avoir résilié votre contrat de gaz citerne ?

Une fois votre contrat de gaz en citerne résilié, vous pouvez choisir votre nouveau fournisseur si vous désirez continuer de recevoir une fourniture en gaz citerne. N’hésitez pas à faire faire plusieurs devis auprès des différents fournisseurs présents sur le marché : cela vous permettra de payer des frais de résiliation plus bas. Il existe de nombreux fournisseurs de gaz en citerne. Les principaux restent Antargaz, Butagaz, Primagaz et Vitogaz, mais vous pourrez facilement trouver un fournisseur régional, tel que Repsol.

FAQ : Vos questions sur les frais de résiliation d’un contrat de gaz en citerne

Que comprennent les frais de résiliation d’un contrat de gaz en citerne ?

Les frais de résiliation d’un contrat de gaz en citerne comprennent avant tout les frais de retrait de votre cuve, si celle-ci est en location. Vous trouverez également les frais de neutralisation de votre cuve, ceux liés au repompage du gaz restant, ou encore les pénalités de résiliation anticipée.

Comment réduire les frais de résiliation de votre contrat de gaz en citerne ?

Pour réduire les frais de résiliation de votre contrat de gaz en citerne, vous pouvez acheter votre propre cuve, et éviter ainsi les frais de retrait. Il est également possible de renégocier votre contrat avec votre fournisseur, pour obtenir un meilleur prix, ou encore de négocier les frais de résiliation avec votre nouveau fournisseur !

Où trouver les frais de résiliation d’un contrat de gaz en citerne ?

Les frais de résiliation d’un contrat de gaz en citerne sont spécifiés dans les modalités de votre contrat. Ils sont propres à chaque fournisseur, c’est pourquoi il est particulièrement important de faire faire plusieurs devis avant de souscrire un contrat de gaz en citerne !

Ça va vous intéresser

Partagez votre expérience sur le gaz propane